Premières esquisses du projet "Carnet de Voyages ou "Carnet de Routes"

Publié le par SAVA

En fin d'année dernière, en collaboration avec Amandine Vitra, psychologue de l'établissement et nos collègues de l'internat, nous avons donné naissance à un projet de Carnet de Voyages ou Carnet de Routes. Voici ce que nous écrivions à l'époque

 

Ce projet puise ses origines des échanges sur le thème intitulé "nos cultures" menés par Amandine Vitra. De ces débats, est surgi le constat de nos incompréhensions, de nos maladresses, de nos différences de conception du terme "culture" lui -même. Emanation de la société dans laquelle nous avons évolué, religieuse, politique, familiale, nous avons finalement convenu que chacune de nos actions, de nos paroles sont chargées de contenus culturels plus ou moins explicites, parfois sous-tendus, non dits. Par ailleurs, nous avons pu, au regard de nos expériences, de nos rencontres avec des cultures qui nous sont apparues comme étrangères, voire étranges, aux limites de notre compréhension, parfois même en conflit avec nos valeurs, échanger sur les postures qui nous ont permis, ou pas, de dépasser ces frontières. Nous avons pu pointer les stéréotypes, qui, à l'inverse, ont pu être des freins à notre immersion culturelle.

C'est précisément sur ces mécanismes - attitudes d'ouverture, incompréhensions, stéréotypes - que nous proposons de travailler avec les jeunes du Foyer 3F. Notre établissement est un "bouillon de cultures" tant les milieux sociaux, culturels, les générations, les situations familiales, les expériences de vie en tous genres s'y côtoient. Cette grande diversité - richesse, devrions-nous dire -, implique des situations de communication interculturelles quasi permanentes, qui, quelle que soit la bienveillance des uns et des autres, peuvent générer des incompréhensions ou des maladresses. Nous en avons tous fait l'expérience, nous sommes tous riches d'elles et les jeunes qui passent une période de leur vie dans notre structure en premier lieu.

Partager nos expériences, échanger sur celles qui nous ont fait grandir pour nous comprendre davantage, voilà l'enjeu premier de projet.

De par leurs parcours, chacun des jeunes que nous encadrons est fort de ces expériences. Certains ont dû parfois quitter leur pays pour être plongés brutalement dans une (des ?) culture(s) très éloignée(s) de la leur ; d'autres se retrouvent plongés dans un milieu institutionnel aux codes très différents de ceux qu'ils ont connu au sein de leur famille, parmi eux, quelques uns ont connu plusieurs établissements et des cultures professionnelles diverses ; tous apprennent à déchiffrer ceux du monde du travail, les repères des adultes, luttent avec la culture de l'apprentissage dans nos écoles... Tous sont donc dépositaires d'une expérience et donc de savoirs sans, parfois, qu'ils s'en rendent compte.

Accompagner nos jeunes à réaliser et à se saisir des savoirs et des compétences qu'ils ont accumulés tout le long de leur parcours, tel est le deuxième enjeu de ce travail.

Travailler sur soi, apprendre de soi, devenir adulte, construire sa place dans la société, autant de thèmes qui constituent une part majeure du travail que nos jeunes réalisent avec notre concours. Beaucoup d'entre eux mettent plusieurs années à bâtir avec nous les fondations de leur existence future et nombre d'entre eux reviennent vers nous, quelques temps après, invoquer les souvenirs de cette tranche de vie, résolue, parfois lointaine et enfouie. Certains expriment le regret de ne pas avoir conserver plus de traces de ce chemin parcouru, des étapes franchies et des efforts fournis. Peu d'entre eux ont encore avec en leur possession un repère matériel de cette époque.

Bâtir ensemble un souvenir collectif, qui puisse rester gravé, du travail, du chemin accompli est donc le but que nous nous fixons et qui motive la forme choisie, celle du "carnet de voyages". Peut-être faut-il ici expliquer le pluriel attribué à la notion de voyage comme une déclinaison de ce thème : voyage physique sans doute, mais également voyage vers l'âge adulte, vers la citoyenneté, vers l'apprentissage, voyage vers le monde du travail...

Aujourd'hui, ce projet a pris la forme d'ateliers créatifs menés à la SAVA et à l'internat, autour de techniques diverses (collage, dessin au feutre posca, colle-vernis,...). A ce stade, chacun s'exprime librement, sans thème imposé et s'approprie un savoir-faire. Voici les premières réalisations de l'atelier mené à la SAVA :

Premières esquisses du projet "Carnet de Voyages ou "Carnet de Routes"
Premières esquisses du projet "Carnet de Voyages ou "Carnet de Routes"
Premières esquisses du projet "Carnet de Voyages ou "Carnet de Routes"
Premières esquisses du projet "Carnet de Voyages ou "Carnet de Routes"
Premières esquisses du projet "Carnet de Voyages ou "Carnet de Routes"

Par la suite, nous souhaitons aborder avec nos jeunes des thèmes qui sont autant de déclinaisons du voyage :la gastronomie et la table, l'arrivée, grandir et aller vers l'âge adulte, apprendre ou la quête du savoir,...

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

wendling 24/03/2016 20:17

Bonjour. Sont ce des œuvres collectives? Sinon, pourquoi ne sont elles pas signées, c'est dommage! Bien que je pense connaître l'auteur de la seconde...
Bonne suite.