Voyage du néolithique à l'âge de fer

Publié le par SAVA

Passage dans un autre temps

Passage dans un autre temps

Le jeudi 12 octobre 2017, nous sommes allés au parc archéologique de Beynac, en Dordogne. Il y avait Azizul, Jabed, Joy, Nahïm et Jessica accompagnés par Émilie et Nicolas. Le voyage a duré un peu plus d'une heure. L'ambiance était joyeuse.

Le Parc Archéologique de Beynac, un lieu paisible et accueillant

Le Parc Archéologique de Beynac, un lieu paisible et accueillant

Après avoir mangé, nous nous sommes rendus sur le site.

Nous avons commencé par visiter une maison, reproduction d'une habitation du néolithique, construite en bois et en torchis. A cette époque, le clan vivait regroupé dans la même maison et leurs outils était conçus avec du bois et du silex.

Puis, nous sommes allés dans une hutte où nous avons assisté à une démonstration nous montrant comment les premiers hommes ont appris à fondre le cuivre, puis le bronze (assemblage d'étain et de cuivre) et finalement du fer. Nous avons vu comment ces découvertes avaient profondément transformé leur mode de vie.

Après, nous sommes entrés dans une maison qui aurait pu appartenir à un chef gaulois, époque où les habitations étaient devenues familiales et plus confortables.

Ensuite, nous avons vu et même expérimenté nous-même les techniques des premiers hommes pour obtenir du feu, notamment grâce à un champignon spécial, l'amadou.

Enfin, nous avons eu droit à un atelier de confection de bijou en ardoise.

Le "confort" d'une maison gauloiseLe "confort" d'une maison gauloise

Le "confort" d'une maison gauloise

L'atelier de création de pendentif en ardoise, étape par étape :

1ère étape :

On casse l'ardoise pour obtenir un morceau aux dimensions souhaitées. On dessine à l'aide d'un silex un carré ou un cercle en fonction de la forme qu'on souhaite à notre bijou. On effrite l'ardoise petit à petit et grossièrement jusqu'aux traits dessinés.

confection de bijoux en ardoise - Parc Archéologique de Beynac 1

 

2ème étape :

Après on perce avec un silex  un trou qui servira à accueillir la lanière du pendentif. Il faut la tenir bien perpendiculairement à l'ardoise. On fait un mouvement de rotation avec le poignet  en appuyant avec force.

confection de bijoux en ardoise - Parc Archéologique de Beynac 2

 

3ème étape :

On lime les arêtes en faisant un mouvement de va-et-vient  dans une entaille creusée dans un morceaux de pierre de grès. Il est très important de mouiller la pierre pour obtenir une boue qui facilitera le travail.

confection de bijoux en ardoise - Parc Archéologique de Beynac 3

 

4ème étape :

On polit les 2 faces de la forme avec une pierre de grès plate qu'on doit également mouiller. On fait un mouvement circulaire en appuyant un peu jusqu’à ce que la face soit lisse. Puis on répète l'opération pour l'autre face.

confection de bijoux en ardoise - Parc Archéologique de Beynac 4

 

5ème étape :

On nettoie l'ardoise et la laisse sécher. On met de la cire sur les 2 faces, puis on attend également que ça sèche.

confection de bijoux en ardoise - Parc Archéologique de Beynac 5

 

6ème étape :

On découpe un morceau de ficelle en lin. On la plie en deux longueurs égales.

Puis on passe le pli de la ficelle dans le trou que l'on a creusé précédemment. Puis on passe les extrémités de la ficelle à l'intérieur de la boucle et on tire dessus pour que la ficelle serre bien l'ardoise.

Et voilà !!!

Nous sommes repartis après  l'atelier vers 16 heures et sommes rentrés à 17 heures. L'ambiance était joyeuse comme à l'aller et un peu calme car certain jeunes dormaient.

 

J'ai appris comment vivaient nos ancêtres, leur découvertes et leur adaptations. J'ai vu comment elles avaient considérablement changé et amélioré leurs conditions de vie.

J'ai trouvé cette sortie intéressante car on  a beaucoup appris sur notre Histoire.

 

J'ai beaucoup aimé cette sortie car j'ai  pu me mettre dans le contexte du lieu et de l'époque. J'ai appris de nouvelles choses et fait un pendentif moi même.

Jessica

Toutes les photos de notre sortie ci dessous :

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article